SUYER

La clé de voûte du travail de SUYER est le figuratif.

Il veut que le spectateur se projette dans l’œuvre à travers son univers visuel et son personnage « Süsu », comme s’il en faisait son alter égo d’un instant.

Ce qu’il essaye de représenter, c’est la collision entre nos fantasmes, nos souvenirs et nos observations.

Il pense qu’en se rapprochant de notre essence profonde, notre vision, devient universelle.

Son approche est onirique car il essaye toujours de superposer un côté enfantin et naïf, à un côté inquiétant et plus sombre.

C’est selon lui notre rapport à la vie, où peur juxtapose émerveillement.

Dans ses œuvres il aime créer plusieurs points d’entrée, pour que le spectateur se crée une histoire indépendamment de celle qu’il a créé.