Michèle  SAVOYE

Michèle SAVOYE fut formée aux arts plastiques à l'Atelier Hourdé, aux Beaux-Arts de Paris dans l'atelier "Dessin-Mouvement" de Serge Saunières ..., elle devient architecte DPLG en 1987.

Sa transition en agence puis dans le milieu urbain et social où elle participe activement à la revalorisation du patrimoine privé, la fait à nouveau se rapprocher de ses recherches picturales. Elle est notamment deux fois primée pour ses travaux de colorimétrie urbaine par le Ministère de la Culture et Environnement en 1992.

A partir de 2010, elle retravaille le mouvement avec Jean-Pierre Callewaert de l'atelier Jacques Yankel, l'abstraction avec Jérôme Tisserand et Thibaut de Réimpré, puis à partir de 2014 les techniques de la peinture de tradition avec Hélène Legrand, Peintre Officiel de la Marine (POM) cette dernière rencontre sera déterminante pour elle.

A l'heure du tout numérique et des réseaux sociaux, à l'heure où la peinture n'est plus, l'artiste propose La TOILE ... comme TÉMOIGNAGE D'UN CORPS VIVANT ...

Que ce soit par la forme "enlevée" ou dans l'apparaître "figé" d'un instant, Michèle SAVOYE interroge la notion d'impermanence par l'art le plus permanent qui fût ... le dessin et la peinture.

La toile comme MONDE ... mais un monde de passage … car il n'est pas d'arrivée dans sa quête intérieure, pas d'autre but que cette quête elle-même.

"Ce n'est pas cela, dit le Sage, c'est vers cela."