Dominique  BONNEAU

La Provence inspire Dominique BONNEAU et plus particulièrement les Alpilles. Elle aime capter l’atmosphère des marchés, la vie de village, les paysages saturés de soleil…

En Provence, ce sont toujours des périodes intenses de création : aquarelles, dessins, huiles… elle décline sa passion avec différentes techniques.

Peintre amateur, elle a exposé en individuel à la Butte aux Cailles à paris, en Normandie à la Galerie du Petit Enfer (Luc sur Mer), en Sologne et en région parisienne notamment dans l’Est de Paris (Rosny-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Livry Gargan, Montfermeil) etc …

Elle réalise un vieux rêve : celui de s’installer à demeure ; elle a acheté récemment une maison à Noves pour se livrer plus intensément à la création.

Sur ses toiles, la lumière vibre toute entière. Du côté des Baux, à certains endroits, la terre est rouge et partout la pierre est d’une éclatante blancheur, érodée par le temps, le soleil et le vent… les oliviers tapissent les vallées : le massif des Alpilles ceinturé d’oliviers et l’épicentre d’un paysage calcaire doux et rude à la fois.

Telle une mer d’émeraude, les oliviers à perte de vue évoquent la douceur du temps et un art de vivre.